TPE : ASCII Art

L’Ascii art voit son développement dans la création d’émoticônes réalisées avec des symboles. Exemple  ;- ) représente une personne souriante faisant un clin d’oeil.

Et par la suite, des passionnés ont souhaité créer des formes plus complexe comme ci-dessous par exemple…

 \\\||||||////
            \\  ~ ~  //
             (  @ @  )
    ______ oOOo-(_)-oOOo___________
    .......
    .......
    .......
    _____________Oooo._____________
       .oooO     (   )
        (   )     ) /
         \ (     (_/
          \_)

Les possibilités sont multiples et dans le cadre d’atelier sur les temps péri-éducatifs ceci permet aux enfants de découvrir les touches du clavier. Vu qu’en plus, ils devront le plus souvent répéter certains symboles, ils devraient mémoriser l’emplacement de ceux-ci.


Fiche projet

Publics visés : Enfants du CP au CM2

Durée : 1 heure voir plus selon la méthodologie mise en œuvre et l’âge du public (CP / CE1… seront dans la découverte du clavier tandis que les plus grands auront envie de créer des personnages personnels).

Lieu de l’activité : Salle multimédia

Matériel nécessaire :

  • Ordinateurs (PC Windows voir PC Linux),
  • Logiciel de traitement de texte,
  • Exemples d’ASCII

Moyens financiers :

  • Aucun, prévoir uniquement le nombre de clefs usb nécessaires (une par postes et participants pour enregistrer les réalisations au format pdf de préférence pour conserver les proportions du dessin créé),

Objectifs pédagogiques :

  • Utilisation d’un ordinateur,
  • Utilisation d’un logiciel de traitement de texte,
  • Découvrir le clavier et toutes ses touches (les lettres mais aussi tous les autres symboles de ponctuation ainsi que les combinaisons de touches « MAJ+ », « AltGr+ »)

Scénario

L’activité peut être menée en 1 heure…

1/ Présenter l’activité (avoir un exemple imprimé d’un détournement réalisé),

2/ Proposer aux enfants différents exemples (vous trouverez une mine d’ASCII sur le site suivant : http://www.ascii-fr.com/) et laissez les réaliser leurs premiers ascii seuls. Les premières propositions doivent être simple… vous pouvez compliquer la chose par la suite.

3/ Vous pourrez par la suite faire découvrir aux enfants un moyen hyper simple pour créer un Ascii art en utilisant le site Internet suivant : http://www.text-image.com/convert/ascii.html

4/ Enfin si vous disposez de PC sous Linux avec The Gimp, une méthode existe en utilisant la librairie AALIB (cf. ici… http://www.crystalxp.net/forum/fr/tuto-graphiques/Tuto-Gimp/transformer-thegimp-image-sujet_17855_1.htm). Les enfants pourraient donc découvrir ou poursuivre l’utilisation d’un logiciel de traitement de photos.


Pour finir :

Vous pouvez adapter ce scénario en prévoyant une ligne à la fin de celui-ci vous permettant d’y inclure vos remarques. Ceci vous permettra alors de remanier le déroulé de l’atelier.

TPE : ASCII Art

TPE : Pixels Art et Gif animés

Réaliser des dessins en Pixels Arts c’est sympa, réaliser un gif animé à partir de plusieurs créations en Pixels Art cela demande une cinématique particulière et permet d’aborder la création graphique avec des notions de calques, des outils présent dans un logiciel de création graphique et l’enregistrement d’un document dans un format (ici le gif).


Fiche projet

Publics visés : Enfants de CM1/CM2

Durée : 1 à 2 fois 1 heure d’activité selon la vitesse du groupe et la cinématique souhaitée.

Lieu de l’activité : Salle informatique de l’école

Matériel nécessaire :

  • Ordinateurs,
  • Exemples de Pixels Art au format papier,
  • Logiciel Gimp (sur PC ou version portable),

Moyens financiers :

  • Aucun,

Objectifs pédagogiques :

  • Utilisation d’un ordinateur,
  • Utilisation du logiciel GIMP,
  • Découvrir la notion du Pixel,
  • Découvrir la notion du Gif animé,

 

Scénario

L’activité peut être menée en 1 heure…

1/ Présentation aux enfants de l’activité (avoir un exemple à présenter d’un gif animé réalisé par vos soins),

2/ Ouvrir le logiciel GIMP et réaliser les manipulations suivantes…

  • Créer une image fond d’arrière plan blanc,
  • Afficher la grille (Affichage > Grille),
  • Configurer la taille de la grille (Image > Configurer la grille) et dans la fenêtre indiquer 1 en largeur et 1 en hauteur,

configurer la grille

  • Afficher l’image à 1600% (Affichage > Zoom > 16:1 (1600%)
  • Choisir l’outil crayon et définir la taille du crayon à 1 comme ci-dessous

taille-crayon.png

3/ A partir des exemples mis à disposition des enfants, ceux-ci vont réaliser le personnage choisit,

4/ Dupliquer le calque (clic droit sur le calque et choisir Dupliquer le calque),

dupliquer-calque.png

5/ Déplacer le calque (choisir l’outil déplacement dans la palette des outils),

6/ Répéter l’opération autant de fois que désiré…

7/ Exporter la création au format gif (Fichier > Export As)… bien spécifier As animation et augmenter le délais d’affichage de chacun des calques (300 millisecondes au moins).

export-gif.png

9/ Regarder le gif et comparer les différentes réalisations des enfants.

Remarque : Les enfants pourront s’ils en ont le temps faire plusieurs créations ou multiplier les calques selon leurs désirs… il faut sollicité leurs imaginaires même si des contraintes techniques peuvent aller à l’encontre de leurs souhaits.


 

Pour finir :

Vous pouvez adapter ce scénario en prévoyant une ligne à la fin de celui-ci vous permettant d’y inclure vos remarques. Ceci vous permettra alors de remanier le déroulé de l’atelier.


 

TPE : Pixels Art et Gif animés

Adultes : Cycle GIMP

Gimp est certainement l’outil libre et gratuit de retouche / montage photo le plus utilisé. Pourquoi ? C’est que ce logiciel s’approche d’autres dont le coût est élevé (très élevé) et fonctionne sur toutes les systèmes existant (Windows, Apple, Linux). Si un jour GIMP est disponible sur tablette il sera probablement très prisé… même si de nombreux outils existent déjà.


Fiche projet

Publics visés : Adultes

Durée : 4 à 5 fois 2 heure d’activités pour commencer…

Lieu de l’activité : Salle informatique

Matériels nécessaire :

  • ordinateur,
  • diverses photos,
  • vidéo projecteur.

Moyens financiers :

  • aucun,

Objectifs pédagogiques :

  • retoucher ses photos,
  • réaliser des montages photos,

 

Scénarios pédagogiques

Atelier n°1 :

1/ Présentation (animateur + Gimp + déroulé du cycle « de la retouche photos vers le montage photos)

2/ Où télécharger GIMP et comment l’installer ?

3/ Ouvrir GIMP…

  • Mettre en mode fenêtre unique (Menu Fenêtre > Mode de fenêtre unique),
  • Présentation des différentes Zones (Editeur d’image, boîtes d’outils, Zone calques…)

4/ Ouvrir une photo avec GIMP…

  • Menu Fichier > Ouvrir,
  • Clic droit sur la photo et Ouvrir avec > GNU Image Manipulation Program,
  • ou Clic droit > Edit with GIMP,
  • glisser / déposer de la fenêtre ou vous avez vos photos vers GIMP

gimp

5/ Recadrer / découper une image et afficher à 100 % l’image

  • Sélectionner l’outil de découpage gimp2
  • Les personnes peuvent alors avec un cliquer / glisser sélectionner la zone qu’elles souhaitent conserver
  • ou elles peuvent aussi définir une dimension en indiquant certains paramètres dans la zone sous la boîte à outils qui varie selon l’outil sélectionné

gimp3

  • Vous pouvez définir la taille de découpe en valeurs relatives…exemple 4:3 ou 16:9
    selon la taille d’impression / d’affichage ou de développement souhaité (les photos sont aux formats 4:3, les télévisions actuelles ont affichage en 16:9ème).

6/ Redimensionner une photo pour l’envoyer par courrier électronique ou réaliser un montage spécifique… Image > Échelle et taille de l’image vous voyez alors la taille de votre image en pixels… que vous pouvez changer. Les proportions seront conservées.

7/ Redresser une image (ajuster l’horizon sur une photo par exemple).

  • Dans le menu cliquer sur Calque > Transformer > Rotation arbitraire
  • Sur l’image s’affiche une grille… cliquez glisser sur votre image afin d’ajuster l’horizon tel que ci-dessous…

gimp4.png

Remarque : Les participants à l’atelier devrons utiliser l’outil de découpage afin de conserver la zone de l’image sans la zone transparente.

8/ Enregistrer une image modifiée… vous pouvez

  • Cliquer dans le menu sur Fichier > Enregistrer-sous pour alors enregistrer une image au format Gimp (.xcf) qu’ils pourront alors modifier encore et encore,
  • Cliquer sur Fichier > Enregistrer permet uniquement d’enregistrer les modifications au fur et à mesure sur une image au format Gimp,
  • Cliquer sur Fichier > Export As permet d’enregistrer votre photo dans les formats plus standard (.jpeg / .png…) et bien d’autres formats plus exotiques. Attention ! Bien indiquer qu’il faut changer le nom de la photo sinon les participants perdent l’original.

Atelier n°2 :

1/ Présentation du déroulement de l’atelier (les retouches photos abimées, sous-exposées, sur-exposées, Noir et Blanc, Colorier, ajuster la teinte, suppressions yeux rouges…) et retour sur les différentes manipulations vues précédemment,

2/ Problème d’exposition

  • Une photo sous-exposée (sombre) ou sur-exposée peut être retouchée… en utilisant dans le menu couleurs > luminosité et contraste
  • Attention tout de même… avec une photo sur-exposée vous n’obtiendrez pas de résultat convenable
  • Possibilité aussi d’utiliser l’outil éclaircissement présent dans la palette des outils à gauche de l’écran… gimp-outil-eclaircissement

3/ Ajuster la teinte et la saturation d’une photo (pour redonner un coup de peps aux couleurs). Dans le menu principal cliquer sur couleur > Teinte-Saturation,

  • Vous pourrez alors choisir la couleur que vous souhaitez modifier ou modifier l’ensemble des teintes,
  • Vous pouvez par ailleurs transformer votre photo afin de la mettre en Noir et Blanc en mettant à -100 la saturation (comme sur la capture ci-dessous),

gimp-saturation

4/ Niveaux de gris (le fameux Noir et Blanc),

  • En plus de la possibilité donné ci-dessous vous pouvez,
  • Cliquer dans le menu principal sur couleurs > Désaturer… vous pourrez alors choisir sur les trois possibilités offertes et choisir celle qui vous convient,

5/ Colorier une image… Vous avez une photo que vous souhaiteriez colorier, faire un montage par la suite façon Andy Warhol ? Cliquer dans le menu principal sur Couleurs > Colorier c’est aussi simple que ça et l’effet est plutôt sympa,

6/ Supprimer les yeux rouges

  • Sélectionnez l’iris de l’œil rouge avec l’outil de sélection elliptique gimp-selection,
  • Cliquez ensuite dans le menu principal sur Filtres > Amélioration > Suppression des yeux rouges…

7 / Enlever les éléments indésirables d’une photo (photos anciennes abimées, fil électrique dans une photo…),

  • Sélectionnez l’outil cloner gimp-cloner,
  • Sélectionner une zone à cloner (de préférence à côté de la zone abimée) en appuyant sur la touche CTRL de votre clavier tour en cliquant sur la zone,
  • Cliquez-glisser maintenant pour dupliquer la zone…. avec un peu de manipulation et le réglage de l’outil (taille de cercle de clonage par exemple) vous pourrez redonner vie à de vielles photos

Atelier n°3 :

1/ Retour sur l’atelier précédent (les retouches photos abimées, sous-exposées, sur-exposées, Noir et Blanc, Colorier, ajuster la teinte, suppressions yeux rouges…) et présentation de l’atelier du jour (les outils de sélections),

2/ Les outils de sélections présents dans la fenêtre outils (sélection rectangulaire, elliptique, lasso, sélection par couleurs, ciseaux intelligents et premier plan).

outils-gimp

3/ Manipulation sur différentes photos des différents outils de sélection (attention ! prévoir des photos / images adaptés à chacun des outils)

4/ Conclusion sur les outils de sélection (les plus et ceux qui sont vraiment utiles)

Atelier n°4 :

1/ Retour sur l’atelier précédent (les outils de sélection… rectangulaire, elliptique, lasso, sélection par couleurs, ciseaux intelligents et premier plan) et présentation de l’atelier du jour (les calques),

2/ Présentation de la fenêtre des calques (créer, dupliquer, réorganiser, ancrer…),

3/ Créer une nouvelle image avec arrière plan transparent,

4/ Ouvrir en tant que calques… différentes photos / images qui sont de différents formats (png et gif qui gèrent la transparence, jpeg qui ne gère pas la transparence),

5/ Appliquer « Ajouter un canal alpha » (en faisant un clic droit sur le calque comportant une image en jpeg) afin de pouvoir effacer certaines zones et que celles-ci soient transparentes,

6/ Fusionner les calques visibles, fusionner vers le bas (les deux types fonctionnent de la même manière si un calque est transparent il ne sera pas fusionné avec celui en dessus),

7/ Répéter les opérations avec d’autres photos afin de manier les calques ainsi que les outils de sélection,

8/ Conclusion sur les calques et insister sur l’enregistrement ainsi que sur l’export,

Atelier 5 :

Sur ce dernier atelier, un récapitulatif des différentes choses vues et un mixage des différentes manipulations découvertes lors des 4 premiers ateliers sera le fil conducteur des 2 heures d’activités et ainsi une conclusion sur les manipulations les plus courantes que nous pouvons avoir envie de réaliser chez soi.

Il faudra donc disposer d’une bonne base de photos avec lesquelles les participants pourront travailler (sélectionner, copier, créer des calques, les dupliquer…).


 

Pour finir :

Vous pouvez adapter ce scénario en prévoyant une ligne à la fin de celui-ci vous permettant d’y inclure vos remarques. Ceci vous permettra alors de remanier le déroulé de l’atelier.

Par exemple : Personnellement, sur le 5ème atelier, j’avais prévu de parler des masques de calques… mais les participants désirant revoir les notions vues sur les 4 premiers ateliers, nous avons donc retravaillé toutes les manipulations apprises jusque là.

 

Adultes : Cycle GIMP